Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

dimanche 13 août 2017

Zinnia, une fleur épatante....


La chaleur du moment n'entame pas le potentiel des plantes saisonnières bien au 
contraire elle les stimule. 
 Après avoir supprimé fin août les fleurs fanées de ce zinnia de bordure,
il redonne une masse de fleurs rose vif.


Cette année, les massifs sont colorés par des zinnias de bordure, une variété méritante
 "Profusion", utilisée depuis des années avec la même satisfaction.
Cette astéracée haute de 30 cm, populaire et débonnaire, avide de soleil et de
chaleur est une plante d'origine mexicaine.
Elle forme un coussin de 30 cm de large, fleurit depuis sa mise en place après
 les Saints de Glace et disparaît aux premières gelées.
Elle s’accommode d'un sol drainé enrichi en fumier composté.
 Elle apprécie de temps en temps un arrosage enrichi d'un engrais pour
 plantes fleuries.




En bordure du massif blanc jaune que vous avez découvert récemment, dans le paquet de
graines de la variété "Zahara Ras Berry Lemonade", j'ai obtenu ce ravissant zinnia
chargés de capitules de 5 cm donnant  des corolles oranges
 formées de ligules oranges striées de rouge vif.


Cette variété de zinnia  haute de 40 cm, bien ramifiée, insensible aux maladies
est très florifère.





La même variété en jaune est tout aussi séduisante...
Les ligules jaunes sont agrémentées d'une coquetterie rouge orangé.


La variété "Profusion" possède une bonne vitalité et les plantes voisines de
moindre vigueur sont parfois étouffées...


~~~~~~Entretien~~~~~~

De temps en temps pour que chaque espèce de la bordure garde un volume optimal
pour s'exprimer correctement, je réduis quelques tiges .





Après les zinnias de bordure, à l'intérieur du massif, une variété plus haute de 60 cm, installée
à intervalles irréguliers expose ses capitules doubles, jaune clair,
blanchissant à la défloraison.


Dans un jaune plus vif, une autre variété offre des grandes corolles doubles remarquables.

~~~~~~Semis~~~~~~



L’aventure du zinnia a commencé fin mars par un semis de graines posées en surface
  dans une barquette entreposée à l'abri dans une pièce à température
ambiante.
Les semences de faible grosseur sont à peine recouvertes d'un terreau tamisé.
Le zinnia est généreux au coeur de l'été, ses graines aussi....
Elles lèvent rapidement.
Au bout de huit jours apparaissent les cotylédons.
 Trois semaines plus tard, les jeunes plantules sont aptes à être repiquées en godets
individuels dans un substrat composé de terreau, sable et fumier
composté.



 Quand je repique les plantes, j'ai adopté une méthode simple :
toutes les fleurs blanches sont installées dans des pots verts, les roses dans des pots
d'une autre couleur.

~~~~~~Préparation du massif~~~~~~ 


Fin avril, sur l'ensemble du massif, terreau, fumier composté et engrais à libération progressive
 sont répandus, enfouis et mélangés à la terre.
L'espace est prét pour recevoir les zinnias et autres plantes saisonnières.


Au même moment, ces frileuses sont sorties chaque jour pour un bain de soleil afin
 qu'elles s'endurcissent pour affronter après la mi-mai des conditions 
moins agréables que celles de la véranda...





17 mai, les annuelles sont dans leur "starting block" et la jardinière aussi !
Les plantations commencent !...
Les jeunes plants sont installés à 30 cm les uns des autres et arrosés chaque jour.
 En mai dernier, dame nature n'a pas été d'une grande générosité
pour abreuver le jardin.


Fin mai, les jeunes plants se sont étoffés, les zinnias sont pincés pour les
 inciter à se ramifier.
A l'avant du massif, le rosier "Bouquet Blanc" offre sa première moisson florale.


Fin août, les zinnias sont à leur l'apogée et le rosier "Yvonne Rabier" s'exprime pour la
seconde fois.


Message publié en septembre 2014
~~~~~~~~
Pour l'été 2017, le zinnia n'a pas été retenu, à tort évidemment, mais dans ma quête de
nouveautés à découvrir, j'ai tenté l'aventure pour la belle saison avec des
 variétés à l'aise
 en Afrique Tropicale ou à Madagascar.
Je vous joins la carte d'identité accompagnée de son joli minois de l'une
d'entre elles.


Bon dimanche à tous...

Amitiés fleuries...
~~~~~~
~~

jeudi 10 août 2017

Rosier "Yvonne Rabier"


Le petit rosier blanc que vous avez découvert, mes chers amis, dimanche dernier à l'avant
du massif est un polyantha crée en 1910 par "Turbat",
nommé "Yvonne Rabier.
 Il est de petite taille, 60 cm de hauteur, mais grand par son aptitude à fleurir
plusieurs fois, du printemps à l’entrée de l'hiver, avec la même
générosité.




"Cueilliez dès maintenant les roses de la vie car jamais le 
 temps ne suspend son vol et cette fleur qui
s'épanouit aujourd'hui, demain
sera flétrie."



Charmant, gracieux et solide, le rosier "Yvonne Rabier est un arbuste compact, bien fourni
 en feuillage vert moyen, jamais affecté par les maladies déplorées actuellement par
les amateurs de rosiers.
A cette frondaison, s'ajoute des bouquets composés de nombreuses fleurettes de 4 cm
de diamètre, blanches, pourvues de deux rangées de pétales
parfumées.
Je n'ai pas immortalisé sa floraison principale, mais elle était identique
à celle que je vous offre aujourd'hui.

~~~~~~Taille~~~~~~

Au début du printemps de chaque année, ce polyantha est rabattu prés du sol.
Cette taille courte permet d'obtenir un arbuste touffu, fleuri depuis sa base.

~~~~~~Entretien, fertilisation~~~~~~

A la fin de la floraison principale de juin, l'arbuste est dépouillé de ses fleurs fanées et pour
l'encourager à redonner une deuxième livrée abondante, il reçoit un engrais
spécifique, identique à celui distribué au départ de
la végétation.
Fin octobre, lorsque j’enlèverai toutes les annuelles, le massif sera bêché, fertilisé,
avec du fumier composté et recouvert pour l'hiver avec du BRF,
(Bois raméal fragmenté), que je viens de recevoir. 


Message publié en septembre 2014...
~~~~~~~~
Depuis la parution de ce billet, ce rosier est toujours performant toute la belle saison,
une valeur idéale pour un massif tout blanc ou mélangé avec des fleurs 
dans une palette de couleurs tendres ou très flashy.
Actuellement, il termine sa seconde floraison et se prépare déjà pour une 
 nouvelle prestation qui devrait être satisfaisante.

Que vous soyez à la mer, la montagne, la campagne ou dans vos jardins, je vous
souhaite une merveilleuse journée...

Bye, bye...

🍧🍧🍧

dimanche 6 août 2017

Création d'un massif jaune et blanc


Les années se suivent et les décors des massifs changent !...
L’îlot situé au centre du jardin que vous avez découvert en 2011 en bleu et blanc a été
repeuplé pour cette saison de fleurs saisonnières jaunes et blanches.
Les rosiers, l'hydrangéa paniculata et un hibiscus blancs assurent un décor
permanent....


.....la bordure est colorée par des annuelles de 20 à 40 cm de hauteur. 
 Elles sont disposées à 30 cm les unes des autres.
A l'intérieur du massif, des variétés hautes de 70 à 90 cm sont distancées de  40 cm.
Au centre du massif,  en point de mire, un hydrangéa paniculata "Kyushu" modérément
taillé en mars domine l'ensemble.




L'hydrangéa paniculata "Kyushu" est un arbuste à feuillage caduc, que j'apprécie
pour sa floraison estivale imposante blanche, virant au vert à
 l'arrivée de l'automne.




Dans ce massif, trois rosiers polyanthas à fleurettes blanches donnent plusieurs floraisons
exceptionnelles en quantité.
Au cours du mois d’août, j'ai dévoilé l'un d'entre eux: "Bouquet Blanc", un arbuste 
gracieux, résistant, qui nécessite d'être dépouillé de ses fleurs fanées pour
mieux refleurir.
Le résultat en vaut la peine !...




Semer quelques graines de plantes annuelles en mars et les voir grandir, prendre des rondeurs
est une merveilleuse aventure qui donne pour le prix modique d'un sachet
de semence, une quantité de plants généreux au coeur de l'été.
Le rudbeckia fait partie de ces variétés gratifiantes qui disparaissent, hélas, à 
l'entrée de l'hiver.
Ses corolles aplaties jouent avec les inflorescences arrondies des cléomes blanches.
Les deux variétés solides et robustes paradent toute la saison sans tuteur.





 Un des plants de rudbeckia flirte avec le rosier "Winchester Cathédral".


Sur ce côté du massif, un datura à feuillage panaché et fleurs jaunes devait
 combler l'espace réservé à son développement impressionnant les
années chaudes !...
Hélas, la jeune bouture installée fin juin, n'a pas pris son essor...



En revanche, l'hibiscus "White Chiffon" à fleurs doubles, blanches, donne encore
tout son potentiel.


Les plantes basses qui habillent la bordure sont des variétés obtenues à partir de graines
semées fin février pour les pétunias ou avril pour les alysses.


Ce petit coussin de fleurettes blanches qui recouvrent un menu feuillage appartient
à l'alysse odorant, une vivace à croissance rapide que j'utilise
en plante saisonnière.
Les graines sont semées en godet en avril.



Dans ce massif, les fleurs jaunes et blanches ne se livrent pas seules. 
 Elles sont accompagnées par des feuillages argentés.
Le sénecio vira vira a chaque été sa carte à jouer. 
Son aventure dans cette farandole prendra fin à l'approche des grands froids.
Dans quelques jours, je referai des boutures pour le replanter en 2015.





A fleurs blanches délicates, l'euphorbe "Diamond Frost" est une beauté frileuse mais
solide et précieuse en massif.
Ses minuscules fleurettes sont posées sur un feuillage menu d'une grande élégance.
  

Dans mon paquet de graines, j'ai obtenu ce zinnia orange qui n'était pas prévu
pour ce massif.
Il apporte un brin de fantaisie...



Le tabac d'ornement est la plante annuelle que je n'oublie pas chaque année pour
sa facilité de culture, j'aime ses effluves et apprécie sa longue
floraison.
Les zinnias encadrant le tabac et ceux qui peuplent le massif feront l'objet d'un 
prochain message.


Message publié en septembre 2014...
~~~~~~~~
Pour l'été 2017, je n'ai pas retenu d'annuelles en blanc et jaune mais en rose et blanc...
Je ne vous cache pas que les belles estivales souffrent de la chaleur et de la
sécheresse mais à l'automne, nous découvrirons des variétés
appréciant des conditions climatiques éprouvantes.

Je vous souhaite un doux dimanche délicieux et  beaucoup de bonheur 
avec les vôtres...

"Il n'y a pas de chemin vers le bonheur.
Le bonheur est le chemin !
Même si sur la route de la vie, il y a parfois des épreuves
à traverser, il n'y a pas de meilleur temps pour
être heureux !
Le bonheur est un voyage.
Vivez et profitez du moment présent.
La vie est bien trop courte, pour ne pas l'apprécier
aujourd'hui même" ! ...

Amitiés fleuries...

🌼 🌼 🌼